Le développement de Free pèse sur le bénéfice du groupe Iliad

Iliad, la maison mère de Free Mobile publie ce mardi 19 mars un résultat net en baisse de près de 26% sur un an. Cette chute est due aux importants investissements qui ont été nécessaires pour développer son activité mobile. En effet, l’arrivée de Free sur le mobile n’aura pas coûté cher qu’à ses concurrents…

Le bénéfice du groupe est ressorti à 186,5 millions d’euros, en repli de près de 26% par rapport à 2011, pour un chiffre d’affaires de 3,1 milliards. Cependant, grâce à bonne tenue des activités fixes, dont le chiffre d’affaires devrait par ailleurs poursuivre sa progression en 2013, le résultat brut d’exploitation (Ebitda) est en croissance de 10,6%, à 921,4 millions d’euros. Maxime Lombardini, le directeur général du groupe, a qualifié ce résultat « assez exceptionnel pour une première année d’activité sur un lancement mobile ».

Free a aussi subi des pertes dans le mobile, comme à peu près tous les opérateurs depuis qu’ils sont quatre sur le marché, à se mener une guerre des prix sans précédent. Le développement de son réseau de téléphonie mobile a coûté à Iliad l’équivalent de 30% de son chiffre d’affaires en 2012, soit 950 millions d’euros, « là où le secteur investit autour de 15% ».

Free Mobile, un réseau qui continue de dépasser les attentes

Rappelons que fin 2012, Iliad comptait 5,364 millions d’abonnés à ses offres fixes, contre 4,8 millions un an plus tôt, soit environ 564.000 clients en plus. Et en à peu prés un an d’existence, le groupe enregistre 5,2 millions d’abonnés mobiles. Le groupe Iliad ne souhaite pas s’arrêter là et vise un chiffre d’affaires « de plus de 4 milliards » d’ici 2015. En attendant, il table sur une croissance de plus de 5% de son chiffre d’affaires dans le fixe cette année. Dans le mobile, il veut atteindre « à moyen terme » une part de marché de 15%, de 25% à « long terme ».

Pour 2013, Free préconise les mêmes investissements, sauf que l’effort sera concentré sur l’ADSL, la fibre optique et le mobile. Le directeur général d’Iliad a également souligné qu’avec un ratio d’endettement de 1,16 et plus de 1,5 milliard d’euros de liquidités, Iliad restait « l’un des opérateurs les moins endettés en Europe ». Le groupe va ainsi verser un dividende de 0,37 euro par action à ses actionnaires, comme l’année précédente.

À propos Telecom News
News : Services & Telecom solutions entreprises : Fax Internet, Conference Call, Video Conference, Voice Over IP & VoIP ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :