Skype, le principal concurrent des opérateurs télécoms

En 2012, Skype a enregistré une progression de 44 %  du volume de communications voix et vidéo confondues, pour atteindre le record de 167 milliards de minutes, selon une étude du cabinet Telegeography.

Le cabinet estime que 490 milliards de minutes de communications téléphoniques ont été passées dans le monde, en hausse de 5% par rapport à 2011. Avec 167 milliards de minutes de communication réalisées via Skype, (51 milliards de minutes de plus qu’en 2011), la filiale de Microsoft met à son actif plus d’un tiers du total de communications.

La croissance du trafic de la télécommunication transitant via les protocoles traditionnels continue de ralentir pour presque se stabiliser… Les communications internationales sur Skype ont progressé deux fois plus vite que celles passées sur l’ensemble des opérateurs télécoms de la planète. Ainsi, Skype bouscule les opérateurs télécoms historiques. Le dynamisme de Skype est notamment lié à l’explosion des ventes de smartphones dans le monde. Une autre partie de la croissance de Skype se fait, toutefois au détriment des opérateurs télécoms traditionnels, qui offrent des tarifs de communication à l’international plus élevés. C’est une bonne nouvelle pour Microsoft, qui a racheté Skype pour 8,5 milliards d’euros en 2011. Mais c’est aussi une arme à double tranchant, à l’heure où l’entreprise cherche à percer sur le marché des smartphones, où elle a fortement besoin du soutien des opérateurs télécoms pour écouler ses produits. Cependant, le cabinet relève également que Skype n’est pas totalement en concurrence avec les opérateurs téléphoniques puisqu’environ 40% des communications sont réalisées en vidéo.

Attention toutefois, car la pression est aujourd’hui d’autant plus forte qu’elle ne vient plus seulement de Skype. Nombreux services de voix sur IP poursuivent leur pénétration du marché de la téléphonie grand public. Des acteurs importants se sont mis a la voix : Google avec son service « Talk et Voice », Facebook avec la possibilité de téléphoner via le réseau social (aux Etats-Unis), ou encore l’israélien Viber, qui connecte gratuitement les smartphones dans le monde entier. Le cabinet Ovum note dans une étude intitulée « The Future of Voice » que la concurrence de ces services de VoIP dits over the top -qui interviennent « par dessus » les opérateurs -a déjà provoqué une perte significative de revenus pour les acteurs fixes et mobiles.

Et ce n’est qu’un début : d’ici à 2020, ces services pourraient coûter 479 milliards de dollars à l’industrie mondiale des télécoms.

 

À propos Telecom News
News : Services & Telecom solutions entreprises : Fax Internet, Conference Call, Video Conference, Voice Over IP & VoIP ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :