Apple ne peut plus utiliser la marque « iPhone » au Brésil

La firme de Cupertino a demandé à l’Institut brésilien de la propriété industrielle (INPI) d’utiliser la marque iPhone. Mais ceci a rejeté sa demande mercredi, le 13 février,  en évoquant le fait que la marque « iphone » a été déjà enregistrée par le fabricant local, Gradiente Eletronica.

En réalité, la demande d’Apple d’utiliser la marque iPhone pour ses terminaux mobiles date depuis l’année 2007, à l’époque où il avait lancé son iPhone. Le contentieux a commencé à l’heure où Gradiente Eletronica, société spécialisée dans les télécoms – et plus précisément les smartphones Android a lancé un téléphone nommé Gradiente iPhone. En fait, l’entreprise brésilienne, avait demandé l’enregistrement de la marque « iphone » en 2000, mais l’avait obtenu qu’en 2008.

La solution – une résolution à l’amiable

Malheureusement pour le géant informatique, ce n’est pas la première fois quand il se trouve dans une telle situation. En 2000 la marque à la pomme avait trouvé un accord avec Cisco pour l’utilisation de la marque iPhone que ce dernier détenait depuis 2000. En novembre 2012, Apple avait été condamné au Mexique pour l’appellation ‘Phone’ , un tribunal mexicain ayant jugé que le géant de l’électronique n’était pas le propriétaire de la marque Iphone, ce nom, dans sa version hispanisée (Ifone) étant celui d’une société mexicaine. En juillet dernier, la marque à la pomme avait accepté de payer 60 millions de dollars pour utiliser la marque iPad sur le territoire chinois. Un nom que le chinois Proview avait déposé pour ce pays en 2001 pour un de ses produits alors baptisé Ipad pour Internet Personal Access Device.

Alors, pourquoi ne pas s’inspirer des cas précédents ? D’autant plus que, le Brésil est le pays le plus prospère pour les technologies mobiles en Amérique du sud. En outre, il parait que le patron de la firme brésilienne s’est dit ouvert à toute discussion avec la firme de Cupertino et serait prêt à négocier l’attribution du nom (si Apple débloque une enveloppe de plusieurs millions de dollars sans doute).

Pour l’heure, Apple peut toujours vendre ses iPhone dans le pays, mais Gradiente peut attaquer l’entreprise en justice pour faire valoir ses droits et réclamer l’exclusivité du nom.  Curieusement, mais cette décision ne cible que les smartphones, ce qui signifie qu’Apple garde l’autorisation d’utiliser le nom iPhone pour ses accessoires, sans avoir de comptes à rendre à Gradiente.

À propos Telecom News
News : Services & Telecom solutions entreprises : Fax Internet, Conference Call, Video Conference, Voice Over IP & VoIP ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :