L’action Apple chute en Bourse

En août 2013, la marque à la pomme est devenue la plus importante capitalisation boursière de l’histoire des États-Unis avec 619 milliards de dollars. Le 19 septembre 2012, l’action Apple est passée rapidement à un record historique de 702,10 dollars. Après la publication des résultats financiers pour le premier trimestre fiscal 2013, Apple a vu ses actions chuter de plus de 10% en Bourse. À la fin de la semaine dernière, l’action Apple valorisait 439,88 de dollars et la capitalisation boursière était de 413 milliards $. Ainsi, le géant américain des smartphones et de l’informatique perd son titre de première capitalisation mondiale au profit de la société pétrolière ExxonMobil qui a vu son action augmentée de 0,18%.

Pourtant, ses profits ont progressé de 18% et son chiffre d’affaires a atteint de 41 à 43 milliards de dollars. Plus en détail, 47,8 millions d’iPhone ont été écoulés au cours du trimestre. Apple a vendu 22,9 millions d’iPad, 4,1 millions d’ordinateurs Mac et 12,7 millions d’iPod. La prévision moyenne des analystes était de 45,6 milliards.

Même si les performances d’Apple demeurent exceptionnelles et l’entreprise reçoit de bonnes nouvelles des marchés asiatiques, les analystes ne sont pas satisfaits. Selon les analystes, cette chute en Bourse s’explique par l’inquiétude des investisseurs sur la capacité d’Apple à continuer d’innover sans son fondateur, Steve Jobs et à résister face à la concurrence atroce du fabricant sud-coréen des smartphones, Samsung. Les investisseurs ne comprennent pas la stratégie de développement d’Apple qui parait être satisfait d’exploiter ses produits et ses contenus. Les prévisions montrent que la croissance d’Apple connaît un ralentissement. Les gens attendent d’Apple d’introduire de nouveautés innovantes dans l’iOS 7.0 et dans la prochaine génération d’iPhone, ainsi que d’introduire une nouvelle catégorie de produits. Les domaines dans lesquels Apple envisagent de faire des innovations sont la télévision, les appareils mobiles et les portables.

Les vendeurs d’actions affirment que la situation qui affecte Apple « est probablement un indicatif d’une perte de leadership, non seulement par Apple, mais aussi pour le secteur technologique. C’est très difficile à dépasser de nouvelles limites ». Vu que la hausse de la valeur de l’action a été rapide et exponentielle, plusieurs analystes voient dans le recul de la valeur une correction de marché.

Apple continue de miser sur un écosystème de produits interconnectés. Le groupe est moins intéressé sur les parts de marché que sur le fait de rester un leader grâce à la pensée pionnière et créatrice de nouveaux produits. Le PDG du groupe, Tim Cook a conclu que « le plus important pour Apple, c’est que les consommateurs aiment les produits de la marque à la pomme ».

À propos Telecom News
News : Services & Telecom solutions entreprises : Fax Internet, Conference Call, Video Conference, Voice Over IP & VoIP ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :